Claouey : Des auteurs et des sportives au Golf pour lutter contre l’enfance maltraitée

Ce soir, les Dunettes 33 partagent l’affiche pour leur association « L’enfant bleu  » avec 3 auteurs régionaux des Éditions « vents salés » :

* Bernard Cazaubon et son « Première ligne »….
* Simone Gelin pour « L’affaire Jane de boy »
* Laurent Philipparie, pour « Ne regardes pas l’ombre »

Chaque livre vendu, 5€ seront reversés à l’association l’Enfant bleue

Voir la page FB des Dunettes 33

Voir la page FB du Golf du Cap ferret



Le rôle de l’association « L’Enfant Bleu – Enfance Maltraitée » est de venir en aide aux enfants victimes de maltraitance, avec comme objectif : reconstruire ces enfants, les aider à vivre avec ce qu’ils ont subit en leur permettant d’envisager un avenir le plus « normal » possible. Dans chacune des classes de nos enfants, un enfant est maltraité ! Si l’on prend la moyenne nationale, on estime qu’il y a minimum un enfant maltraité dans chaque classe. En 2015, Police et Gendarmerie ont enregistré plus de 35.000 plaintes pour maltraitance sur enfant. Sur ces 35.000 plaintes, environ 15.000 sont à caractère sexuel.
Ces chiffres sont uniquement les cas déclarés, on n’ose à peine imaginer ce qu’est la réalité. Si l’on veut s’en approcher, on estime qu’il faut multiplier ces chiffres par 5 ou 6. Ce qui veux dire que plus de 200 000 enfants sont maltraités chaque année, et que plus de 80.000 enfants seraient abusés sexuellement, violentés par des adultes qui leurs font subir des atrocités, détruisant ainsi des vies entières, des vies qui jamais ne pourront oublier.
Et au delà de leur mal-être, une étude a montré que si ces enfants ne sont pas aidés psychologiquement, environ un tiers d’entre eux vont reproduire à leur tour la maltraitance quand ils seront adultes. Mais cette même étude a montré également que si ces enfants sont suivis, et bien, ce taux est pratiquement nul.
Ce qui veut dire que notre travail est bien sur important pour aujourd’hui, mais également pour les années à venir…


 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.